L’atelier de bijouterie

Un travail de précision

Force de Vernet Dray, le travail de bijoux perdure depuis plus de 100 ans dans nos ateliers. Chaque étape de conception est réalisée avec application par nos artisans expérimentés, que ce soit l’emerisage, l’assemblage de vos pièces, la soudure, le polissage de vos bijoux et le poinçonnage.

Ainsi, l’atelier Vernet Dray vous propose de gérer l’ensemble de la chaîne de fabrication de vos bijoux.

Contactez notre atelier de bijouterie pour un devis rapide de nos prestations.

 

L’émerisage et le réparer

La première étape du travail de bijouterie est l’émerisage. L’élément brut de fonte sera nettoyé et réparé. C’est une phase importante de préparation avant l’assemblage et la soudure. Nos artisans vont venir nettoyer sa surface à l’aide d’un papier d’émeri et boucher les piqures de la pièce en cas de défaut. La pièce finale doit être exempte de toutes matières superflues.

 

L’assemblage

Lorsque la pièce est nettoyée, nous pouvons assembler votre bijou. Pour les pièces de types chaînes, nos artisans assemblent les différentes mailles. Les bagues, elles, sont assemblées en plusieurs éléments en fonction de leurs complexités. C’est un travail délicat qui demande patience et précision. Lorsque la pièce est finie d’être assemblée, nous passons à l’étape suivante, la soudure.

 

Assemblage-1

 

La soudure

Pour souder des éléments de vos bijoux, nous pouvons procéder de deux façons :

  • Soit nous venons souder les pièces au chalumeau avec des apports de métal. Du métal est rapporté au niveau de la soudure sous forme de paillon ou de pâte à braser. Puis nous venons chauffer l’ensemble des pièces jusqu’à la fusion des éléments.
  • Soit nous utilisons la soudure laser. Cette technique est réservée dans le cadre de pièces qui ne peuvent pas être chauffé. Nous plaçons les deux éléments à souder côte à côte et à l’aide d’un microscope, nous « visons » avec précision l’endroit de la soudure. Le laser vient alors chauffer les deux extrémités des pièces pour les souder. Il est également possible de rajouter du métal lors de la soudure.

 

Soudure-3Soudure-2

 

Le sertissage

Pour la création de vos bijoux, l’atelier Vernet Dray est à votre disposition pour tous types de sertissage. Nos artisans expérimentés proposent la réalisation de plusieurs types de sertis. Tout est réalisé en France dans notre atelier. Ci-dessous vous trouverez les sertis les plus couramment réalisé dans notre atelier de bijouterie.

  • Le serti griffe

Le serti à griffe est le plus utilisé des sertis. Il est généralement très utilisé pour les solitaires. Le maintien de la pierre ce fait grâce à des griffes. On peut aller de 3 à 10 griffes pour le maintien d’une pierre, selon son volume. Ce type de serti garanti un maintien sûr, tout en laissant passer une bonne quantité de lumière.

  • Le serti à grain

Ce serti est le plus utilisé pour les pierres de pavage rondes. Une bande de métal est creusée par un sertisseur afin d’obtenir des grains de métal. Les pierres précieuses sont placées sur la bande de métal, tandis que les grains de métal sont soulevés à l’aide d’un burin. Deux grains de métal suffisent pour maintenir une pierre. Il est bien évidemment possible de rajouter des grains de métal selon le volume de la pierre. On notera qu’un mauvais sertissage aura pour conséquence la chute des pierres. C’est une tâche qui demande habilité et savoir-faire pour un sertissage parfait.

  • Le serti clos

Le serti clos est également très utilisé dans le monde de la bijouterie joaillerie. Ici la pierre est entourée d’une fine couche de métal. Si ce type de serti permet d’obtenir de magnifiques bijoux pour des pierres précieuses généreuses, des petites pierres risqueraient d’être étouffé par le métal. La pierre n’aurait donc pas de lumière suffisante. Le serti clos permet d’avoir une protection optimale pour la pierre.

  • Le serti rail

Le serti rail consiste à poser des pierres précieuses côte à côte, sans espacements, sur une bande de métal. Nous utilisons habituellement des pierres rectangulaires mais il est parfois possible d’utiliser des pierres rondes ou carrées.

 

Le polissage

Quand votre bijou est fini d’être assemblé, nous passons au polissage de votre pièce. Nous polissons vos pièces par deux procédés :

  • Le polissage mécanique (procédé utiliser pour du pré-poli): Les pièces sont déposées dans un bac contenant des médias abrasifs. En fonction du polissage souhaité, les abrasifs vont varier. Nous pouvons utiliser des billes d’acier, des triangles de céramique ou encore des coquilles de noix.
  • Le polissage à la main : Nous utilisons un touret à polir, équipé d’un feutre ou d’un disque de coton qui tourne à grande vitesse. Le coton est enduit de pâte à polir (Abrasif). La pièce est directement mise en contact avec le coton en rotation, afin d’obtenir une finition poli-miroir.

Toutes nos fabrications passent par un polissage à la main pour garantir une qualité de finition optimale.

 

Polissage-1

 

Le poinçonnage

Le poinçonnage est l’étape finale lors de la fabrication d’un bijou. Il existe deux types de poinçons :

  • Le poinçon de maître, qui permet d’identifier l’origine du bijou.
  • Le poinçon d’Etat, ou poinçon de titre, qui garantit la quantité de métal précieux dans le bijou (Exemple : Un bijou 750 millièmes).

Chacun de nos bijoux bénéficient d’un poinçon en forme de losange qui indique la provenance du bijou. Dans notre cas le poinçon Vernet Dray garantie la fabrication dans nos ateliers Lyonnais.

De plus, le poinçon de l’Etat doit être apposé sur les bijoux ayant une quantité suffisante de métal (Or, Argent et Platine uniquement) afin de garantir la composition du bijou. L’atelier Vernet Dray travail l’or 18K (Or pur à 75%). Tous nos bijoux sont donc poinçonnés avec une tête d’aigle. Pour en savoir-plus sur le poinçon de titre, nous vous invitons à regarder le tableau ci-dessous qui résume les différents poinçons disponibles pour la composition de chaque bijou.